Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Développement du vaisseau spatial ORION de la NASA

Succès total du 1er vol d'Orion.

6 Décembre 2014 , Rédigé par De Martino Alain

La NASA a réussi une étape importante vendredi lorsque le vaisseau spatial Orion a achevé sa première excursion dans l'espace, en allant plus loin que tout engin spatial conçu pour des astronautes depuis plus de 40 ans, dans une scène rappelant le programme Apollo avec ses trois parachutes rouge et blanc lors de l'amerrissage.

« Le test en vol d'aujourd'hui est un grand pas pour la NASA et une partie vraiment critique de notre travail de pionnier vers l’espace profond et notre voyage vers Mars » a déclaré l'administrateur de la NASA Charles Bolden. « Les équipes ont fait un travail formidable en mettant Orion à l'épreuve dans un environnement réel qu’il devra subir lorsque que nous pousserons les limites de l'exploration humaine, dans les années à venir. »

Succès total du 1er vol d'Orion.

A 07h05 heure locale en Floride, Orion étincelait dans le ciel matinal, s'élevant du complexe de lancement 37 de Cap Canaveral Air Force Station sur la Delta IV Heavy d’ULA.

A l'apogée, soit à près de 6000 km de distance de la Terre, les caméras installées à bord du vaisseau spatial ont livré des vues imprenables, telle celle-ci.

Succès total du 1er vol d'Orion.

Orion a connu quelques problèmes mineurs pendant le vol, même s’ils n’interférèrent nullement avec la mission. Une unité de traitement vidéo s’est réinitialisée plusieurs fois, peut-être en raison de l'exposition aux rayonnements et deux ballons de redressement ne se sont pas gonflés après l'amerrissage.

Succès total du 1er vol d'Orion.

Le module d'équipage Orion amerrissait environ 4h30 plus tard, dans l'océan Pacifique, à 1000 km au sud-ouest de San Diego.

Pendant l'essai, sans équipage, Orion a traversé deux fois la ceinture de Van Allen où il a connu des périodes élevés de rayonnement et a atteint une altitude de 5800 km. Orion a également frappé l’atmosphère terrestre à une vitesse de 32.000 km/h et subit des températures approchant les 2200 °C.

Une fois de retour à la base navale de San Diego, Orion va subir une inspection initiale de son bouclier thermique et ses enregistreurs de données seront récupérés avant qu'il ne soit chargé sur un camion pour son retour au Centre Spatial Kennedy en Floride. La capsule était bardée de 1200 capteurs.

Arrivé au KSC, Orion sera alors inspecté pour être réutilisé sur un autre vol d'essai: le vaisseau sera monté au sommet d'un ex-missile Peacekeeper pour un test d’abandon au lancement par le LAS prévu e 2018.

Succès total du 1er vol d'Orion.
Succès total du 1er vol d'Orion.
Succès total du 1er vol d'Orion.
Succès total du 1er vol d'Orion.

Orion ouvrira l'espace entre la Terre et Mars pour son exploration par les astronautes. Ce « terrain de jeu » sera inestimable pour les futures missions humaines sur Mars. Le vaisseau spatial a été testé dans l'espace pour permettre aux ingénieurs de recueillir des données essentielles afin d’évaluer son rendement et améliorer sa conception. Le vol a permis de tester le bouclier thermique, l'avionique, les parachutes, les ordinateurs et les événements clés de séparation de l'engin spatial ainsi que l'exercice de la plupart des systèmes critiques pour la sécurité des futurs astronautes.

« Nous avons poussé Orion autant que nous le pouvions afin de nous fournir des données réelles que nous pourrons utiliser pour améliorer sa conception » a déclaré Mark Geyer, directeur du programme Orion. « Dans les semaines et mois à venir, nous allons éplucher toutes ces informations précieuses et appliquer les leçons apprises à l'autre engin spatial Orion déjà cours de construction, pour la première mission au sommet du SLS. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article