Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Développement du vaisseau spatial ORION de la NASA

Février 2014 - KENNEDY SPACE CENTER

28 Février 2014

Les travaux avancent de façon constante sur les trois parties principales d'Orion - le module de service, le module d’équipage et le système d'abandon au lancement (LAS)
Le module de service d'Orion qui se trouve en dessous du module d'équipage vient d’être récemment achevé (pour l' Exploration Flight Test 1 ou EFT-1). Il fournira de l'énergie, permettra la dissipation de la chaleur, fournira aussi de la propulsion pour le transfert orbital ainsi que le contrôle d'attitude. Il abritera également l'eau, l'oxygène et l'azote pour le voyage.

Février 2014 - KENNEDY SPACE CENTER

Mais parce que le premier vol d’Orion ne durera que 4 heures et sera sans pilote, bon nombre de ces systèmes ne sont pas pour l'instant nécessaire. Au lieu de cela, ce premier module de service sera principalement responsable du soutien structurel au module d'équipage et au LAS.
Le module de l'équipage et le LAS pèsent ensemble près de 17 tonnes au décollage et ce n'est pas une mince affaire. Le module d'équipage reçoit l'aide de trois panneaux massifs, appelé carénages, qui enferment le module de service et le protègent de la chaleur, du vent et de l'acoustique. Ces panneaux soutiennent la moitié du poids du module d'équipage et du LAS pendant le lancement et l'ascension, avant qu'ils ne se séparent et retombent à la mer a une altitude de plus de 30 km. Après cela, les charges sur Orion sont beaucoup plus faibles et peuvent être assurées par le module de service seul.

Février 2014 - KENNEDY SPACE CENTER

Le module de service et ses carénages vont donc passer deux semaines en Février à subir des tests. Les ingénieurs appliqueront de petites quantités de stress à la structure afin de tester sa rigidité et vérifier qu'elle réagit comme prévu. Si c'est le cas, ils augmenteront les tests en la poussant et vrillant dans plusieurs directions.
Au cours des trois prochains mois, le système de protection thermique d'Orion sera installé - tuiles sur le dessus du module de l'équipage et installation du plus grand bouclier thermique de ce type jamais construit. Tout cela en place, le module de l'équipage, le module de service et le LAS seront prêts à s'accoupler au printemps.

Ci-dessous, position du module de service.

Février 2014 - KENNEDY SPACE CENTER
Lire la suite

Test de récupération d’Orion au large de la côte Californienne.

22 Février 2014

Du 18 au 21 février se sont déroulés des essais en haute mer (à environ 150 Km au large) sur une maquette d'Orion, en face de San Diego.

Ces tests ont pour but la récupération de la capsule, d'un parachute et du FBC (Forward Bay Cover) par un navire de l'US Navy dont le pont intérieur s'immerge, tout cela avec une houle assez établie.
Pendant ce test, les contrôleurs du JSC de Houston simuleront le lancement et l'amerrissage de la capsule Orion par un F-18 qui effectuera une plongée de 13000 pieds pour simuler la descente d'Orion dans l'atmosphère et son amerrissage. Des hélicoptères observeront la "capsule" lors de la descente, comme ils le feraient au cours d'une mission de récupération réelle.

Test de récupération d’Orion au large de la côte Californienne.
Test de récupération d’Orion au large de la côte Californienne.
Test de récupération d’Orion au large de la côte Californienne.
Test de récupération d’Orion au large de la côte Californienne.
Test de récupération d’Orion au large de la côte Californienne.

Retour au port de l'USS San Diego après que l’US Navy et la NASA aient réussi à récupérer le FBC et les Parachutes, pratiqué des opérations aériennes et complété les exercices de coordination entre l'équipage du navire et le Mission Control de Houston.

Test de récupération d’Orion au large de la côte Californienne.
Lire la suite

Réussite des essais structurels de l'adaptateur Delta IV / Orion

10 Février 2014

L’adaptateur qui reliera Orion à la Delta IV pour sa première mission, a réussi ses essais de charges de structure le 30 janvier. Maintenant, l'adaptateur d’étage est officiellement prêt pour son voyage.
Pour l'essai de charges structurelles, il a été relié à des supports qui l’ont étiré dans différentes directions. La pression hydraulique a été augmentée par degrés, ce qui a permis d’évaluer son intégrité. Vingt-cinq tests ont été effectués sur l'adaptateur.

« Les charges sur l'adaptateur sont similaires aux conditions de vol», a déclaré Brent Gaddes, du Marshall Space Flight Center de la NASA à Huntsville, en Alabama, où le test a été effectué. « Ce test a démontré que l'adaptateur peut supporter des charges supérieur à ce qu'il encaissera en vol. »
L'adaptateur de vol sera livré mi-Mars à Decatur, en Alabama, où la Delta IV est en cours de construction. De là, il se rendra en bateau à Cap Canaveral, en Floride.

Réussite des essais structurels de l'adaptateur Delta IV / Orion
Réussite des essais structurels de l'adaptateur Delta IV / Orion
Réussite des essais structurels de l'adaptateur Delta IV / Orion
Lire la suite