Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’EUS passe son examen critique de conception

5 Janvier 2021 , Rédigé par De Martino Alain

Lors d’un dernier examen, un panel d'experts a évalué, fin décembre, l'EUS (Exploration Upper Stage – l’étage supérieur du SLS) afin de déterminer si sa conception répond correctement aux exigences des futures missions Artemis. Cette évaluation certifie que l'EUS correspond aux exigences de conception pour résister à l’environnement de l'espace lointain et, une fois terminé, assurer la sécurité des astronautes. Le comité a également évalué les processus de tests, la capacité industrielle à fournir les pièces, l'outillage et les plans de production. Boeing, le maître d'œuvre de l'EUS et de l'étage principal, fabriquera et assemblera cet étage supérieur au Michoud Assembly Facility de la NASA, à la Nouvelle-Orléans.

Une maquette structurelle sera soumise à des tests au Marshall Space Flight Center de la NASA à Huntsville, Alabama, où le programme SLS est géré. Le modèle de vol, lui, sera soumis aux mêmes tests que subit actuellement le SLS au Stennis Space Center près de Bay St. Louis dans le Mississippi, y compris une mise à feu de ses moteurs, avant son premier vol.

Pour accomplir la mission lunaire Artemis 1 dont le but est d’amener un vaisseau Orion non habité pour un vol d'essai vers la Lune, une version « Block 1 » du SLS utilisera un étage de propulsion cryogénique (ICPS - Interim Cryogenic Propulsion Stage) déjà en service sur la famille des lanceurs Delta IV d’United Launch Alliance et muni d’un seul moteur RL-10. Deux lanceurs SLS Block 1 seront utilisés ensuite pour les deux vols avec équipage suivant, dont la première mission humaine en orbite lunaire depuis le programme Apollo.

La prochaine version du SLS dite « Block 1B » utilisera l’EUS, qui a des réservoirs de carburant plus grands et cette fois, quatre moteurs RL-10 qui lui confèreront plus de performances. Cela permettra au SLS Block 1B de transporter un vaisseau Orion avec 4 membres d’équipage et plus de 10 tonnes de charge utile. Cette capacité de transport supplémentaire permettra moins de vols pour une présence humaine soutenue sur la Lune et dans l’espace lointain.

L’EUS passe son examen critique de conception
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article