Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Développement du vaisseau spatial ORION de la NASA

Contrat de production et d’exploitation signé jusqu’à 12 vaisseaux spatiaux Orion

24 Septembre 2019 , Rédigé par De Martino Alain

La NASA a attribué un contrat de production et d’exploitation de vaisseaux Orion (OPOC - Orion Production and Operations Contract) à Lockheed Martin, Littleton, Colorado afin de prendre en charge jusqu'à 12 missions Artemis.

Gérée au Johnson Space Center à Houston, la production sera axée sur la réutilisabilité et la mise en place d'une présence durable sur la surface lunaire.

OPOC est un contrat à durée indéterminée et à quantité indéterminée qui comprend un engagement de commande d'un minimum de 6 et un maximum de 12 Orion, sur une période allant jusqu'au 30 septembre 2030. La production et l’exploitation des vaisseaux stabiliseront le processus de production et démontreront la possibilité de réutilisation des composants des engins spatiaux.

Par cet accord, le NASA commande trois engins spatiaux Orion pour les missions Artemis III à V pour 2,7 milliards de dollars et prévoit de commander trois capsules supplémentaires au cours de l’exercice 2022 pour les missions Artemis VI à VIII, pour un montant total de 1,9 milliard de dollars. La commande d’engins spatiaux par groupes de trois permet à la NASA de bénéficier de gains d’efficacité dans la chaîne d’approvisionnement avec le temps - gains qui optimisent la production et réduisent les coûts.

Les six premiers engins spatiaux seront acquis par commandes à prix majoré. Étant donné que le coût d'un système complexe et de haute technologie diminue généralement avec le temps, à mesure que la conception se stabilise et que les processus de production mûrissent, la NASA négociera des commandes à prix fixes pour les missions ultérieures afin de tirer parti des réductions de coûts de production prévues.

Le plan à long terme consiste à réutiliser les modules d'équipage récupérés au moins une fois. La première phase de réutilisation commencera avec Artemis II. Les composants intérieurs de l'engin spatial, tels que les ordinateurs de bord et autres appareils électroniques de grande valeur, ainsi que les sièges et les panneaux de commande de l'équipage, seront redéployés sur Artemis V. Le module d'équipage Artemis III sera rééquipé sur Artemis VI.

Contrat de production et d’exploitation signé jusqu’à 12 vaisseaux spatiaux Orion

Houston a longtemps été la plaque tournante du programme d'exploration de l'espace habité en Amérique, depuis les débuts avec les programmes Gemini, Mercury et Apollo jusqu'à Artemis. Le Johnson Space Center gère désormais plus de programmes de vol habités que jamais. Outre le programme Orion, les installations du Texas gèrent également les programmes Gateway et ISS et hébergent le Centre de Contrôle de Mission et le corps des astronautes américains, les prochains marcheurs lunaires. Johnson gère également les services commerciaux d’envoi de charges utiles sur la Lune (CLPS - Commercial Lunar Payload Services), dont les deux premières livraisons devraient être lancées en juillet 2021.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article