Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La construction de l’étage principal du SLS fait glisser la date de lancement d’EM-1

12 Juin 2018 , Rédigé par De Martino Alain

Une évaluation récente de la date d'achèvement du 1er étage du SLS la place désormais à la fin du mois de mai 2019. Cette date indique donc que les calendriers de production et d'assemblage sont encore en train de glisser et réduit la confiance dans la date de juin 2020 (prévision de la NASA) pour le lancement de la Mission d’Exploration-1 (EM-1).

L'examen d'acceptation de l’élément (Element Acceptance Review - EAR) pour le 1er étage (Core Stage 1 - CS-1) est maintenant fixé au 29 mai 2019, dans environ un an. L'EAR est un examen effectué après l'achèvement des travaux du CS-1 afin d'approuver sa préparation pour son expédition, c’est-à-dire être officiellement autorisé à être placée sur la péniche Pegasus et transporté au centre spatial Stennis voisin, dans le Mississippi, pour une campagne d'essais de près de six mois appelée «Green Run».

La jupe avant au MAF, février 2018
Test d'écoulement d'eau au stand B-2 du centre Stenis

Le «Green Run» est en lui-même un tir statique de huit minutes (durée de la mission du Core Stage) sur le banc d'essai B-2 au centre Stennis. L’essai servira de test d'acceptation pour le Core Stage tout intégré, démontrant que la plupart de ses systèmes peuvent exécuter leur partie du lancement, en maintenant des centaines de paramètres de fonctionnement dans leurs plages requises par des séquences critiques de ravitaillement, de compte à rebours, d’allumage et des huit minutes de fonctionnement du moteur principal.

Section moteurs du CS-1, février 2018.

Section moteurs du CS-1, février 2018.

CS-1 est actuellement en construction au Michoud Assembly Facility (MAF) à la Nouvelle-Orléans. Il est en deçà de l'assemblage final, le traitement individuel des cinq principaux éléments étant toujours en cours. La date d'achèvement du CS-1 en mai 2019 semble donc être retardée de quelques mois (août 2019) d’où une énième réévaluation de la date de lancement d’EM-1.

On ne sait pas si le temps additionnel pour l'achèvement de l'assemblage final du CS-1 est lié à la section moteurs, aux quatre autres éléments, ou à l’affinage continu du travail à réaliser. La plupart du matériel et des systèmes qui voleront sur EM-1 sont construits pour la première fois et les procédures pour les connecter ensemble sont également tentées pour la première fois.

Parmi les cinq éléments, les dernières nouvelles font état d’une fin des travaux sur la jupe d'ici la fin du mois. Ceux pour couvrir le réservoir d'oxygène liquide avec sa mousse de protection thermique sont en phase finale, le réservoir d'hydrogène liquide étant terminé. La section du moteur et les éléments intertanks continuent d'être équipés de leurs lignes propulsives, de réservoirs sous pression, de boîtes d’avioniques, de câblage et autres équipements.

La jupe avant au MAF, février 2018

La première analyse de vol détaillée (Flight Readiness Analysis Cycle -  FRAC-0) devait débuter bientôt (19 mois avant le lancement prévu au départ pour le 16 décembre 2020). Mais les ingénieurs se préparant à travailler sur cette phase d'analyse ont été invités à attendre plus de conseils avant de commencer…

Jusqu'à récemment, l'ESM et le Core Stage fonctionnaient au «coude à coude» dans le calendrier global. Le transport du modèle de vol 1 (Flight Model 1 - FM-1) de l'ESM d'Airbus Space à Brème, en Allemagne, jusqu’au Centre spatial Kennedy est actuellement prévue pour juillet. Il y a encore beaucoup de tests intégrés à venir pour Orion et le Core Stage : le calendrier de travail sera long après l'arrivée de l'ESM en Floride. Une fois que le module d'équipage Orion et l’ESM seront assemblés, il y aura encore une quantité importante de tests intégrés réaliser pour la première fois. Il faut environ six mois pour faire tout l'empilement suivi des contrôles intégrés au KSC avant l'expédition à Plum Brook Station pour des essais acoustiques, de chambre à vide et d'interférence électromagnétique.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article