Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Développement du vaisseau spatial ORION de la NASA

Tests de récupération des astronautes en haute mer

16 Juillet 2017 , Rédigé par De Martino Alain

Une fois l’amerrissage effectué dans l’océan pacifique, les astronautes devront sortir du vaisseau spatial et revenir sur la terre ferme. Entre le 10 et 14 juillet, une équipe de la NASA et du ministère de la Défense a testé les procédures de sortie lors de divers scénarios, dans les eaux au large de Galveston, au Texas.

 

Au cours de ces tests, une équipe conjointe des programmes de développement et d'exploitation des systèmes-sol et d’Orion ainsi que les garde-côtes, la marine et l'armée de l'air des États-Unis, ont évalué la façon dont l'équipage sortira de la capsule avec ou sans assistance.

 

«Nos tests dans le golfe du Mexique nous donnent l'occasion de pratiquer et d'évaluer nos plans et nos matériels pour savoir comment faire évacuer les astronautes de manière aussi sûre et efficace que possible» a déclaré Tom Walker, responsable du sauvetage et de la récupération pour Orion au Johnson Space Center de Houston.

De multiples méthodes pour aider l'équipage sont testées afin de permettre au personnel de récupération et aux contrôleurs de mission une souplesse pour tenir compte de la santé de l'équipage, des conditions météorologiques et de l'état du personnel de récupération ainsi que de l'équipement en temps-réel.

 

Orion est conçu pour soutenir un équipage sur l'océan jusqu'à 24 heures. Lorsque la capsule et son équipage reviendront de leurs missions spatiales, du personnel de la marine arrivera peu de temps après à bord de petits bateaux, aidera l'équipage à sortir par la trappe latérale de la capsule et les installera sur les zodiacs, pour les ramener ainsi que la capsule vers un bateau de la Navy en attente.

 

Mais les membres d'équipage doivent également être prêts à sortir de l'engin spatial par eux-mêmes si, par exemple, la capsule, déviée de son parcours, ne permet pas aux équipes de récupération d’arriver rapidement sur zone, ou que de l'eau s'infiltre dans le module d'équipage.

 

Lors des missions habitées, Orion sera donc équipé d’un radeau et de quelques fournitures d'urgence telles que de l'eau, des outils et des miroirs de signalisation afin de faciliter leur sauvetage.

Tous ces tests s’appuient sur le développement et l'exécution des procédures de récupération pratiqués dans le laboratoire de flottabilité neutre au Centre Spatial Johnson, un bassin de 23 500 m³ utilisé pour la formation des astronautes et qui offre un environnement calme pour des essais initiaux. 

Tests de récupération des astronautes en haute mer
Tests de récupération des astronautes en haute mer
Tests de récupération des astronautes en haute mer
Tests de récupération des astronautes en haute mer
Tests de récupération des astronautes en haute mer
Tests de récupération des astronautes en haute mer
Tests de récupération des astronautes en haute mer

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article