Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Développement du vaisseau spatial ORION de la NASA

1er test du moteur d’abandon au lancement

16 Juin 2017 , Rédigé par De Martino Alain

Hier, jeudi 15 juin 2017, la NASA, Orbital ATK et Lockheed Martin ont réalisé le premier des trois tests de qualification (QM-1) du Launch Abort Motor au centre d'essai d'Orbital ATK situé près de Promontory, Utah.

En cas d'urgence, que ce soit lors du lancement ou lors de l'ascension et ce jusqu'à 91 000 mètres d'altitude, Orion est doté d'un système d'interruption au lancement, ou LAS (Launch Abort System), qui extrait le module de commande d'Orion du module de service et du lanceur auquel il est rattaché.

Le moteur d'extraction de 5,2 mètres de hauteur est le moteur principal dans le système d'échappement et a un diamètre d'environ 1 mètre. Il possède un collecteur doté de quatre buses qui dévient le flux des flammes pour créer un mouvement de traction.

Pour ce test, le moteur a été monté sur un support vertical spécialement conçu avec les buses pointées vers le ciel. Lorsqu'il est activé, les panaches de feu et de fumée sont donc dirigées vers le haut.

Le test n'a duré que quelques secondes, le moteur atteignant 1 800 kN de force de poussée en un huitième de seconde, envoyant des panaches de fumées à environ 30 mètres dans le ciel du désert.

30 août 2017 : Orbital ATK annonce que l'analyse des résultats du test de qualification n'a donné que des résultats positifs.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article