Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Développement du vaisseau spatial ORION de la NASA

Un projet de loi pour la desserte d'ISS par Orion

22 Février 2017 , Rédigé par De Martino Alain

Après la demande d’étude sur le lancement d'astronautes lors de la première mission EM-1, le 17 février, le sénat a adopté une loi demandant à la NASA d’étudier la faisabilité d'utiliser le vaisseau spatial Orion pour transporter des équipages et du fret à destination et en provenance de la Station spatiale internationale.

Rappelons que la loi de 2010 sur les obligations de la NASA stipule qu'une des exigences du véhicule polyvalent Orion est d'avoir « la capacité de fournir un autre moyen de livraison d'équipage et de fret a l’ISS dans le cas où d'autres véhicules, privés ou fournis par des partenaires, seraient incapables d'exercer cette fonction ». Mais peu d’études ont à ce jour été engagées sur ce point, la NASA s’étant concentrée sur les missions de « deep space » transférant l'accès à la station aux sociétés privées. Il y a eu peu de discussion publique ces dernières années à propos d'employer Orion pour accomplir des missions vers ISS

Le rapport, demandé sous 60 jours, devra donc stipuler quand Orion, lancé par un véhicule autre que le SLS, sera capable de transporter un équipage et du fret vers l'ISS. Il devra également évaluer les coûts et le calendrier, ainsi que la façon dont il pourrait affecter les plans des autres missions spatiales prévues pour d'Orion.

Lancer Orion vers l'ISS entraînerait un certain nombre de défis, y compris son adaptation à un autre véhicule non encore spécifié. Le premier vol d'essai d'Orion, Exploration Flight Test 1 en 2014, a été lancé par une Delta 4 Heavy, mais cette dernière n’est pas qualifiée pour le vol habité.  

L'ajout de cette nouvelle étude pour Orion est l'un des rares changements importants apporté au projet de loi de 2016. Il comprend une nouvelle section concernant les accords sur la loi spatiale qui ne figure pas dans le projet de loi de l'an dernier, enjoignant à la NASA à divulguer et fournir des rapports annuels au Congrès sur ses ententes existantes et les avantages qu'elle en retire.

Un autre modification oblige la NASA à élaborer une politique concernant la location, le transfert ou la démolition des infrastructures excédentaires dans ses différents centres.

«Cette réalisation législative bipartie assure à la NASA et à l'avenir du programme spatial américain la stabilité et la certitude dont ils ont besoin pour aller de l'avant avec la nouvelle administration», a déclaré le sénateur Ted Cruz, Président du sous-comité de l'espace au Sénat et principal commanditaire du projet de loi.

La loi va maintenant être soumise à la Chambre dès le 27 février, où ses chances de passage sont élevées.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

satellite internet 23/02/2017 07:06

I feel really happy to have seen your webpage and look forward to so many more entertaining times reading here. Thanks once more for all the details.

Alain De Martino 23/02/2017 07:08

Thank you very much !