Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Développement du vaisseau spatial ORION de la NASA

Le nouveau laboratoire de Lockheed Martin pour Orion

16 Juillet 2015 , Rédigé par De Martino Alain

Lockheed Martin Space Systems Co. (LMSS) a dévoilé ce mardi 14 juillet un nouveau laboratoire destiné à tester les systèmes informatiques pour le vaisseau spatial que l’entreprise développe pour la NASA, et avec lequel les astronautes vont apprendre à piloter une maquette à l'échelle 1 d’Orion. « Le laboratoire sera le lieu où tous les systèmes informatiques pour la future flotte des capsules Orion seront affinés » a déclaré Mike Hawes, vice-président en charge de la supervision du programme Orion pour LMSS, la division aéronautique de Lockheed Martin Corp.

Le nouveau laboratoire de Lockheed Martin pour Orion

« Orion est le vaisseau spatial habité que le pays va utiliser pendant des décennies » a aussi déclaré Hawes. « A partir de maintenant, tous les Orion seront testés ici. »

La pièce maîtresse du laboratoire est une structure de taille, matière et forme exactes d'une capsule Orion, mais intégré dans une plate-forme permettant au personnel de se déplacer tout autour et accéder à la structure de tous côtés. A l’extérieur du laboratoire se trouve une salle de contrôle avec cinq postes informatiques où les ingénieurs sont en mesure de travailler sur la maquette.

Le nouveau laboratoire de Lockheed Martin pour Orion

Les systèmes du laboratoire sont aussi connectés au contrôle de mission de la NASA et à d'autres systèmes informatiques nécessaires lors des vraies missions spatiales. D'innombrables simulations mettront les systèmes informatiques d’Orion dans tous les scénarios imaginables au cours des années pour s’assurer que chaque capsule est prête pour sa mission. De 5 à 25 personnes travailleront dans le laboratoire.

Le squelette de la structure en métal visible actuellement sera équipé des commandes, écrans, sièges et autres finitions intérieures. Mais l'intérieur Orion n’est pas complètement développé ni budgétisé par la NASA. Cependant, les astronautes rejoindront les ingénieurs sur le campus de LMSS et commenceront leur apprentissage des systèmes d’Orion avec une image miroir du vrai vaisseau spatial.

Le nouveau laboratoire de Lockheed Martin pour Orion
Le nouveau laboratoire de Lockheed Martin pour Orion
Le nouveau laboratoire de Lockheed Martin pour Orion

Il y a plus d’1 million de lignes de code logiciel pour tester et s’assurer que les capteurs, les contrôles et autres matériels essentiels fonctionnent correctement pour faire voler Orion en toute sécurité. « Cela nécessite plus qu’une simulation virtuelle pour savoir si ces systèmes fonctionnent tels qu’ils sont conçus » a déclaré Mark Geyer, directeur du programme Orion à la NASA. « Le routage par câble ainsi que les connexions peuvent ralentir les données. Le câblage peut créer des interférences. Tout un tas de choses peuvent mal tourner... »

Contrairement à la version-test de la capsule qui a volé lors d’EFT-1, le prochain Orion, déjà bien avancé dans sa construction, sera doté de systèmes informatiques pour l'avionique, le guidage et autres systèmes complets. Ils vont être testés à plusieurs reprises dans le nouveau laboratoire pour le lancement d’EM-1 prévu le 30 septembre 2018, au sommet du SLS.

Suivra, aux alentours de 2021 une mission au-delà de la lune. Ces vols ont besoin de systèmes informatiques capables de traiter des quantités massives de données provenant des systèmes de contrôle et d'orientation et de nombreux capteurs et les afficher aux astronautes à bord et au centre de contrôle sur Terre. Certains des capteurs actualisent leurs données 100 fois par seconde, ce qui signifie que l'ordinateur doit traiter les données en nanosecondes avec une grande fiabilité.

Le nouveau laboratoire de Lockheed Martin pour Orion

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article